Phylo teste son premier cours de Scrapbooking

Hello les débutants en SCRAP, je viens de m’inscrire à mon premier cours de scrapbooking ! Au menu apprendre à faire un album photo avec l’aide d’une professionnelle. Je vais me rendre chez Sara Créa sur une journée pour participer à une CROP (ce qui signifie en anglais recadrer une image) ou pour ce qui nous concerne, couper, recadrer et enjoliver des photos afin d’en faire un album unique et personnalisé ! Nous serons environ une dizaine de personnes, la journée coute 50 euros et Sara Créa nous fournit la matière première, papier, couverture en bois découpée au laser selon les instructions du participant, ainsi que trois mots en cartons bois choisis comme pour la couverture que nous définissons ensemble avant la CROP tout comme le thème et les couleurs que nous souhaitons utiliser. Sara va donc nous enseigner les techniques de scrapbooking, pour plier, coller et découper et nous présenter les outils spécialisés. Je dois tout de même apporter une petite liste de matériel de base, et des photos dont elle me donne les dimensions.

Pas de panique, j’apporte le minimum et après avoir fait mes comptes je m’en sors pour moins de 25 euros d’achats. Je pars de zéro mais j’ai déjà quelques accessoires comme les ciseaux !! Je me suis rendu dans plusieurs magasin comme ACTION qui propose beaucoup d’accessoires à un très bon prix, mais si vous souhaitez plus de choix et des conseils vous pouvez vous rendre dans une surface plus spécialisée comme, CULTURA, Rougier et Plé et plein d’autres enseignes prés de chez vous, il suffit de taper « loisirs créatifs » où « scrapbooking » sur internet.

Si on enlève le règlement du cours, ça ressemble beaucoup à une réunion entre copines, nous apportons toutes un petit quelque chose pour midi et nous partageons le repas. Je précise que je m’y rends avec deux copines, Véro et Sylvie qui elles sont des scrappeuse confirmées, lorsqu’elles me montrent leurs créations je suis impressionnée et sous le charme ! Véro vient de finir un album sur leurs dernières vacances en famille absolument incroyable, ça s’ouvre et se déplie de pleins de façons, il faut dénouer des rubans et en tirer d’autres pour faire apparaitre des photos cachées dans des fentes !! Six mois de travaille sur ce projet pendant ses moments libres, mais quelle merveille ! Je ne parle pas des cartes de vœux et d’anniversaire. Elle fabrique aussi des calendriers de l’avant, des boites de naissances…. Ça n’a pas de fin !

J’ai choisi le modèle A4, quant au sujet réponse automatique de ma part « Mes loulous » ! J’ai trois petits garçons de 3 ans, autrement dit des triplés. J’imprime donc mes photos aux dimensions demandées par Sara et hop dans mon sac avec mon matériel pour demain. Et je me met aux fourneaux pour préparer des petits cakes salés, et mon amoureux nous fait une belle tarte aux fraises ! Cela demande un peu de préparation et d’organisation.

Le lendemain dimanche nous nous rendons chez Sara, elle a aménagé son garage en atelier avec table géante de travail, étagères pleines d’accessoires, peinture, crayons spéciaux, feuilles, tampons, encreur, et tout ce qu’il faut pour enjoliver nos créations, il y en a de partout et je me rends compte que faire un choix ne va pas être facile !

 

 

 

Nous sommes huit femmes et nous prenons place autour de la grande table très conviviale car nous nous faisons toutes face et pouvons discuter et faire connaissance. Chaque place a été préparée par Sara qui met à notre disposition tout le matériel et les accessoires, ainsi qu’un tutoriel imprimé en couleur où sont noté toutes les étapes du projet du jour. Mais Sara nous incite à mettre nos envies et nos goûts sur la création. Pas question de reproduire son tutoriel mais plus de personnaliser notre album. Vous ne retrouverez peut-être pas cette liberté à tout les cours de scrapbooking ou les sujets et couleurs sont souvent imposés et les participants plus nombreux. Nous allons donc toutes ressortir avec des albums aux couleurs et thèmes très différents les uns des autres avec juste les mêmes dimensions et pliages ! Et quelle diversité !!

Christine qui fête ses noces de perles fait un album sur ses 30 dernières années de bonheur avec son tendre époux !!!

L’album d’Amelie à le titre charmant de « Bulles de bonheur ».

Laure fait un album souvenir des ses vacances au Viêtnam, et je précise que pour le voyage elle avait également fait un carnet de voyage pour l’occasion en scrap avec Sara.

Anne met sa petite-fille à l’honneur avec un album qui lui est dédié et s’appelle « Elisa ».

Véronique avec son album « grain de sable » met en valeur des photos d’une exposition de sculptures de sable sur le thème de Disney.

Sylvie avec « l’île papillons » nous en met plein les yeux avec des photos de son escapade nature à la Guadeloupe.

Je précise qu’avec mes triplés moi, je ne fais envie à personne… Va savoir pourquoi ???

Nous nous installons toutes et Sara nous propose de commencer par un petit déjeuner, thé, café et petites viennoiseries, cela nous permet de faire connaissance ! Elle en profite pour nous expliquer le déroulement de la journée et nous présenter son tutoriel.  Elle nous invite ensuite à la rejoindre pour un petit cours de « colorisation » avant de nous lancer. Elle nous explique la technique qui permet de coloriser avec des pastels solubles à l’eau ( NEOCOLOR II WATER SOLUBLE de chez CARAN d’ARCHE ) mais aussi avec de simple feutres, de l’eau et une base plastic qui sert de palette.

Et maintenant au boulot, l’ambiance est studieuse et Sara entame sa course d’endurance ! Elle passe de l’une à l’autre, conseille, propose, elle n’arrête pas de faire des aller/retour. Son énergie et sa bonne humeur apportent une ambiance des plus agréable. Parfois une petite blague fuse, quelques rires, une anecdote. Nous échangeons nos idées, d’après Sara, en scrapbooking on ne copie pas, on s’inspire les uns des autres. Perso je suis un peu perdue, mon premier essai en tampon a un peu bavé, Sara apparait comme par magie et m’explique les finesses !! il faut tapoter le tampon sur l’encreur sans appuyer, prendre le tampon et l’appliquer sans le lâcher et se servir de la main libre pour exercer une brève pression bien au centre, et le tout assez rapidement…. Après quelques essais sur une feuille blanche et grâce aux conseils de Sara je suis capable de faire mes tampons avec précision et sans bavure. Je passe à la colorisation apprise le matin même et je commence vraiment à m’éclater, enfin je vois le résultat apparaitre doucement et franchement je suis fière de moi et du rendu de mon travail. C’est ça aussi le scrapbooking : faire quelques de ses mains et en être fière !

Sylvie se penche vers moi et me dit : « Ne t’inquiète pas, la première fois tu trouves toujours le résultat nul ! » Bin je dois avoir un problème alors car je suis vraiment contente de la couverture, il faut dire que j’ai fait simple, des petits animaux au tampon et une colorisation aux pastels.

Il est déjà plus midi et je n’ai pas vu l’heure passé, cette activité est vraiment prenante. Nous débarrassons la table et installons nos victuailles pour manger. L’ambiance est vraiment sympa et nous nous détendons devant un repas sans prétention, mais animé de nos « potins de femmes ». Sara très conviviale nous descend son petit dernier, un petit garçon de 18 mois pour le dessert pendant que papa nous apporte le café.

Et nous reprenons avec cette après-midi l’épreuve technique !! Au secours j’ai peur, je commence à peine à maîtriser le massicot, et la plieuse. Plus de peur que de mal, Sara nous explique et nous épaule, et après quelques hésitations je me mets à couper, coller et assembler pour obtenir des encadrements qui bougent sur une ficelle lorsque je tourne la page de l’album. Après coup je trouve même le système très simple, mais jamais je n’y aurais pensé toute seule. Après avoir réaliser cette prouesse je me rends compte que la journée touche à sa fin. Le cours est fini, et moi un peu déçu de ne pas avoir fait plus, mais j’ai à présent les bases pour continuer à la maison.

Passons au bilan de cette journée. Lorsque le soir arrive, après avoir nourri et couché mon petit monde, je me sens fatiguée, mais incroyablement détendue. Je décide donc de faire quelques recherches sur le net et voila ce que je trouve :

 

Dans une société où la technologie nous simplifie de plus en plus la vie, nous n’avons jamais autant compté de dépressions.

La psychologue et neuroscientifique Kelly Lambert a corrélé ces deux faits pour définir une théorie : le progrès a privé notre cerveau de la récompense liée à l’effort qui s’appuie sur un circuit cérébral impliqué dans la dépression.

Conclusion :

Pour chasser la dépression, faites travailler vos mains avec des activités qui donnent des résultats immédiats :

Sculpture, peinture, bricolage, couture, jardinage, …

 

Bref, je me sens bien car j’ai fait fonctionner mon cerveau et mes mains de concert ! Cependant la bonne fatigue est bien présente et je vais de ce pas prendre une bonne douche et faire un gros dodo. J’espère que ma petite initiation au scrapbooking vous aura permis de vous faire une idée sur cet art créatif, pour moi c’est certain ce n’est qu’un début.

Biz à tous

Phylo